Exclusivite p4g : test complet boitier invasion v8 gt401

Bonjour à tous et à toutes,



Début Février 2010, j’ai eu le plaisir immense d’être contacté par Frédéric d’Invasion-Labs à propos d’un développement d’un nouveau boitier, Le V8 GT 401. Il désirait que je sois beta testeur du boitier…un honneur que je ne pouvais pas refuser…:slight_smile:

C’est donc parti pour le test du V8 GT401 d’invasion-labs…:slight_smile:

Vue de face :



Vue arrière :





[size=15]1-Présentation extérieure du boitier V8 GT401[/size]

Je vais être simple, en commençant par la conclusion que vous pourrez lire plus bas : “Loin de remplacer l’iX, le V8 GT401 reste un boitier qui présente un rapport impressionnant d’intégration/volume/design/transport.“





Au fil des lignes qui vont suivre, je vais m’expliquer sur le test d’un boitier peu commun.



Quand Frédéric m’a fait parvenir les premières photos, je dois bien avouer que j’ai craqué sur le design du V8. Autant j’avais trouvé le iX assez rebutant (ah les goûts et les couleurs!..:)), autant j’ai flashé sur le V8.

Ah oui j’oubliais le signification du V8 GT401 :

-V8 : Forme octogone

-GT : du nom d’une des voitures préférées de Frédéric la Shelby GT

-401 : 401mm représente la profondeur interne du boitier

Au final, j’ai reçu 3 prototypes du boitier. Sa définition a évolué suite aux critiques qu’elles soient positives ou négatives. Je dois d’ailleurs remercier Frédéric pour sa réactivité et professionalisme…:slight_smile:



[size=15]2-Innovations extérieures du V8 GT401 par rapport au iX[/size]

a-Accessibilité à l’intérieur

Le V8 est né d’une idée simple : avoir un volume équivalent au iX mais tout en facilitant l’accès au coeur de l’ordinateur, tout en améliorant la capacité d’intégration et de transport du PC.

Le V8 adopte le même matériau que l’iX : l’aluminium absolument partout. Seules les vis restent en acier. En plus de cela, des capots latéraux s’ouvrant en papillon, comme sur certaines voitures de sport, ont été couplées à une forme en octogone, légèrement irrégulier.





Sur les photos, cela donne très bien. Par contre, en pratique, il faut se méfier de ne pas claquer la porte trop fort, car il n’y a pas de verrin de retenue, comme sur un coffre de voiture…:slight_smile: Je me suis fait avoir au début, mais on prend vite le coup…:wink:





Une fois les portes maintenues entre-elles, des rubans rouges sont livrés avec le boitier à cet effet, on accède facilement à l’intégralité du volume interne du boitier. Couplée à la légèreté du boitier, le montage devient simple et enfantin. Vraiment un excellent point du boitier.



b-Transport

Pour faciliter le transport, ainsi que sa prise en main, une poignée, très astucieuse, a été ajoutée à la face plane du dessus du boitier.





Cette poignée est rotative, et elle permet de soulever même une énorme configuration sans risque de rompre. Au début, j’avais un peu peur que cela casse, surtout avec ce que l’on avait mis dans le boitier, mais final, pas du tout. J’adore tout bonnement cette poignée : elle me fait penser à celle du sugo SG04 mais sans l’impact négatif sur le volume et le design du boitier.



c-Parois latérales avec de grandes baies en plexiglas



Je crois que la photo en dit plus long que n’importe quel discours…:wink:



[size=15]3-Montage du V8 GT401[/size]

Alors cela sera court : rien à signaler de dramatique.

Pas de tool-less mais bon je n’apprécie pas du tout le tool-less, qui fait plus gadget qu’autre chose. Tous les périphériques se montent sans problème majeur et dans un temps tout à fait acceptable.

Sur une configuration aircooling simple, j’ai du mettre 50 minutes en découvrant le boitier, et sans me presser particulièrement.

Ah si, j’ai un bon point à remonter : le cable management. La présence des barres latérales permet de maintenir les câblages divers très proprement.



A noter : les baies d’extension arrière et avant non utilisées sont pré-cassées. En face arrière, on peut insérer n’importe quel barette d’extension d’un autre boitier pour combler un trou fait malencontreusement. Par contre en face avant, pas de cache fourni. Mais on peut toujours mettre un lecteur de carte ou tout autre périphérique.



Passons maintenant à l’ENORME point fort du V8 GT 401 : sa capacité d’intégration!



[size=15]4-Capacité d’intégration du V8 GT401[/size]

Voici les cotations extérieures du boitier :

Hauteur : 370mm

Largeur : 325mm

Profondeur : 430mm

Poids à vide : 3kg



Les périphériques :

-2 baies 5.25” externes

-1 baie 3.5” externe

-2 ports usb 2.0 frontaux (évolutifs facilement en 3.0)

-2 ports esata frontaux

-3 baies internes 3.5"

-profondeur alimentation+lecteur optique : 40.1cm…:slight_smile:

-carte mère jusqu’à E-ATX

-carte graphique jusqu’à 40.1cm de profondeur…:slight_smile:

-Hauteur gpu 16cm



Avec ces caractéristiques, 95% des utilisateurs sont couverts, voir 100% des gamers ou bureautiques ou net surfeurs…:slight_smile:



Voici les hors oeuvres passés. Voyons le plat de résistance : le refroidissement!

-hauteur de ventirad cpu admissible : 16.5cm

-3 ventilateurs 12cm en extraction (option)

-1 ventilateur 8cm dédié au HDD (option)

-1 ventilateur 4cm sur l’air stagnant au dessus des gpu (option)



Et voici, la cerise sur le gateau…une [color=red]ENORME [/color]pièce montée, digne d’un mariage royal !

-possibilité d’intégrer un watercooling équipé de 3 radiateurs 12cm double rangée (6cm d’épaisseur) en push ou pull

-pompe admissible : type laing/delphi/swiftech MCP 350/355

-réservoir et air trap en face avant pour indication du niveau à l’extérieur

-remplissage/vidange aisés grâce à un tuyau dédié



Voici quelques clichés qui illustre la capacité d’intégration du V8 GT 401 :

Pompe :



Radiateur et zone cpu :



Réservoir :



Zone avant :



Zone GPU :





[size=15]5-Performances du V8 GT401[/size]

Durant le test, j’ai pu monter 1 PC et en tester 3 au total. 1 était en aircooling et 2 étaient en watercooling.

Au final, que retenir de ses tests?

Ne vous attendez pas à des graphiques qui parlent d’un gain de un ou deux degrés sur tel ou tel composant. J’ai une autre approche beaucoup plus pragmatique : lancer un test OCCT de type POWER supply qui pousse quasiment au maximum le cpu et gpu.

Je mesure aussi la puissance électrique à la prise de courant, histoire de constater la puissance dissipée par le PC.



La configuration de test était basée sur un core i7 920@3.8GHz@1.4v (boost ON), et un HD5850. Une telle configuration consommait 413W à la prise de courant sous OCCT power supply.



En watercooling, 3 radiateurs 12cm double rangée, style HW labs GTX 120 lite, surmonté de ventilateurs PWM standard (pas dédiés au radiateurs de par leur faible pression statique), je suis arrivé à ne jamais dépasser les 80°C au niveau CPU tout en gardant le PC très discret…bref un watercooling intégré très efficace.





En mettant des radiateurs type TFC 120, RX 120 ou thermochill, surmontés de ventilateurs overkill comme des gentle typhoon 1850, on obtient un V8 GT 401 capable de tout refroidir jusqu’à un SLI de GTX295+core i7 920. (800-900W restant la limite maximum) Pour rappel, ma configuration personnelle permet de dissiper 600W avec 2 radiateurs TFC 120. Je dissipe la chaleur dégagée par un cpu core i7 920+X58+sli de GTX285.



En gros, on peut obtenir un excellent compromis silence/performance suivant le mode de refroidissement choisi entre aircooling ou watercooling…le tout dans un boitier faisant 45l de volume seulement! Les autres boitiers capables d’embarquer un tel système de refroidissement restent des boitiers de la taille grande tour comme le corsair 300D ou cooler master ACTS 840/HAF 932.



[size=15]6-Mes conclusions sur le V8 GT401[/size]

"Loin de remplacer l’iX, le V8 GT401 reste un boitier qui présente un rapport impressionnant d’intégration/volume/design/transport."

Cette phrase résume assez bien le V8 GT 401 d’Invasion-Labs. Offrant une capacité d’emport suffisante en termes de périphériques, il permet de refroidir de manière discrète et efficace de très grosses configurations.

En terme de design, personnellement, j’accroche particulièrement le résultat obtenu…surtout avec le modèle watercooling, avec le réservoir frontal illuminé…:slight_smile:

Je tiens aussi à souligner l’utilité de la poignée pour manoeuvrer le boitier…vraiment très pratique…:slight_smile:



Au final, je ne peux cacher mon enthousiasme pour ce boitier. Cette aventure fut vraiment très positive de mon point de vue, et j’espère qu’il en fut de même pour Invasion-Labs…:slight_smile: J’adore le résultat final obtenu…ah si seulement mon bureau pouvait accepter la largeur du boitier (32.5cm), je m’en serais équipé directement…:slight_smile:

Je ne pourrais que recommander ce boitier à tous ceux qui veulent un boitier extrêmement polyvalent, stylé, évolutif, et bien entendu, efficace et discret!



En espérant que vous aurez apprécier la lecture de ce test…:smiley:

Merci et félicitations pour cet excellent test. C’est vrai qu’il est impressionnant ce boitier.

Magnifique boîtier. :smiley:



Le choix du full aluminium semble judicieux, mais quel est le poids de ces petits bijoux? (J’ai relus plusieurs fois et je n’ai pas trouvé d’informations à ce sujet)

Merci

arf tu as raison aigle 55, son poids est de 3kg à vide…:slight_smile: Il est 100% alu mais après il y a aussi le plexiglas…:wink:



J’édite le post pour trouver l’information…:wink:

Merci et superbe boitiers.

Merci pour l’info MarcParis :smiley:



3Kg, c’est vraiment super léger. Je suis sûr qu’on reste en dessous des 10kg “chargé”, ce qui en fait un très bon transportable :slight_smile:

Quand je pense que le poids de mon boîtier est de 11,5Kg à vide… :lol:

sur la config aircooling, on arrivait à un poids très proche des 10kg.

L’alimentation pèse 3kg, carte graphique 1.2kg, 2 HDD 3.5 (2x450g), 1 lecteur cd (300g). Ce sont bien les composants qui pèsent plus lourds que le boitier…:wink:

Salut tout le monde .



On arrive avec une page web bien spécifique et bien “pondue” sur les specs de ce nouveau boitier , et ce , sur le WE prochain .



En attendant , le topic est ouvert , vous pouvez nous poser toutes vos questions :wink:



Fred ,



Belle machine !

Joli test et joli boitier !



Bravo au beta testeur et à IL :wink:

Merci à tous pour votre support…:wink:



Le principal reste que le test vous plaise…:wink:

Le grand retour du pype en encore plus mieux ? :smiley:



GG Marc :wink:

Merci Davidoff…:wink:

C’était une excellente expérience…j’ai été verni…:wink:

[quote name=Davidoff]Le grand retour du pype en encore plus mieux ? :smiley:



GG Marc ;)[/quote]

…plus mieux better :stuck_out_tongue: , c’est comme la Mini d’avant et la mini Cooper de maintenant !



Globalement, sans refaire le point sur le V11 , oui , le V8 reprend un système d’ouverture rapide complété par non plus par 1 mais 2 charnières qui permettent d’ouvrir soit un côté , soit les deux , tout en maintenant les capots solidaires du chassis .

En dehors des “propriétés mécaniques” ( qu’on va appeler ça :wink: ) , au niveau interne tout a été revu pour optimiser l’accès au montage des composants , ainsi que les composants en eux même que l’on peut y intégrer .



Par là même , on passe du micro ATX au ATX ( EATX ) , toujours avec l’intégration des alims ATX mais celles dont les puissances n’étaient pas imaginables auparavant , en passant donc par le SLi et précisément le watercooling .

Là dessus , notre cher ami Marc était clairement de la partie avec son oeil espiègle sur la partie watercooling .



Ce boitier, pour être tout a fait précis , était bien entendu destiné à l’utilisation de machines puissantes , mais ciblé sur un marché un plutôt professionnel on va dire .

Nous avons décidé de le décliner en version grand public en aménageant quelques petites modifs ( certains de nos client sauront se reconnaitre , ils ont eu l’info là dessus ) , ce qui fait au final de ce boitier une config ultra spécquée , avec une rigueur ou un cahier des charges outrement plus lourd ou plus contraignant que ce qu’il l’aurait été sur du développement boitier grand public seul directement.



Entendez par là qu’a peu d’évènements prêts , il n’aurait jamais du arriver ni sur ce forum , ni sur un bureau .





Nécessairement , par continuité des aménagements pour la section “grand public” , chez IL , nous avons conconcté plusieurs possibilités de diffusion .



Sans entrer dans le détail puisque tout sera mentionné sur le site web , il y aura une déclinaison possible à partir de boitier seul , jusqu’à config watercoolée mix performance prix et surtout silence ( à très bon prix , et là c’est celui qui l’a prévue qui vous le dit ) et une config un peu extrême , toutes deux basées sur du watercooling .



De fait , il s’agira de config assemblées et mises en route en usine et ce , pour les ennemis de la bidouille ou de la méca en soit ! ou les gens pressés :vert:



Egalement , sur le lancement du V8 , sur tout le mois d’avril , IL offre la gravure pseudo en face avant du produit ainsin qu’un mini panel de jeux ( ici , dans le cadre de configurations complètes , WIL )





Voici quelques aperçus en avant première du site web , pour permettre a certains de se faire bonne opinion du bestiaux et qu’ils fassent de beaux rêves en cette fin de journée ( voire début de nuit ) !





Allez , en avant …

Là dessus on distingue donc les agrafes permettant ouverture et fermeture des capots latéraux

Egalement, pour le repositionnement du capot inférieur ( il peut aussi être ôté , accès HDD , lecteur 3.5 ) , visible sur le bas de la photo , un pied de centrage ( couleur sombre ) , même s’il est impossible mécaniquement de repositionner cette partie à l’envers .

Ce pied permet également de manipuler la machine ouverte sans que le chassis n’aille frotter ou rayer la surface de travail







Face avant , le classique , le sobre mais nécessaire : lecteurs 5.25 , 3.5 , HDD led , 2 USB , 2 e-SATA ( il y aura des options possibles là dessus , où typiquement certains préfèreront n’utiliser que des ports USB , remplacement des ports e-SATA par USB donc . )

bouton power et reset , en face arrière , Power led : inexistant , tout simplement la face illuminée indique que a priori on est sous tension







Ci dessous , la poignée de transport ou de déplacement , pas au point que l’on aille faire le Paris Dakar avec la machine sous le bras , mais cette poigné permet donc de manipuler facilement le boitier , d’autant plus que son orientation de prise en main s’adapte à la charge du boitier puisque elle pivote sur elle même , à plat .











Point de vue performance , la machine n’est pas en reste , basé sur le fait d’un “très léger” overclock rendu possible par le refroidissement watercooling

Comme par exemple l’une des configs de base testée à 200 MHz .

En dehors des performances intrinsèques , la water apporte bien entendu des performances en terme de température ,et donc de sauvagarde du matériel ( même dans conditions de réglage unpeu extrême ) , avec , lié au placement des composants water et une attention particulière à la schamatique de montage , un silence … d’or !













En dehors du fait de refroidir au liquide , l’équipement inclus dans les configs est à la fois efficace et esthétique , surtout lié à la visu circulation fluide rendu possible par le réservoir face avant ( 100 % Il également )









Sur la mise en place des tubes , fait à la fabrication donc , sur les configs assemblées , nous n’optons pas pour la facilité à aller utiliser de multiples raccords coudés qui iraient à l’encontre de l’écoulement du fluide .

Nous aimons à la fois les belles choses , et les plus performantes possible , par conséquent , nous proposons une fabrique sur mesure du circuit de refroidissement jusqu’à aller modeler les conduits de fluide













voila donc pour ce mini reportage en avant première ,

Le choix d’un PC ne s’improvise pas :slight_smile:

Belle conclusion en effet. :smiley:

Mon vieux boîtier Antec fait clairement has-been à côté :lol:



Sinon, sur les graphs présentant les températures des différents élements, quels sont les différences entre les différents modes?

Merci d’éclairer ma lanterne :wink:

en fait aigle55, les différentes représentent des variantes de contrôle de ventilateurs et pompe par la carte mère : tout manuel, auto régulé, et différentes variantes entre les deux.



A noter que ces températures sont obtenues avec un souci acoustique important. De plus on essaie d’optimiser le parcours du liquide pour améliorer la T° du processeur…normalement maintenant cela devrait être meilleur…:wink:

[quote name=aigle55]Belle conclusion en effet. :smiley:

Mon vieux boîtier Antec fait clairement has-been à côté :lol:



Sinon, sur les graphs présentant les températures des différents élements, quels sont les différences entre les différents modes?

Merci d’éclairer ma lanterne ;)[/quote]

On veut pas trop rentrer dans le détail , mais bon , à y être … !



La réalité , c’est qu’au niveau câblage des ventilateurs , on ne s’est pas contenté d’un part de “simples” ventilo 120 mm , mais exclusivement des ventilos PWM , ce qui d’une part assure d’avoir une gestion dans tous les cas de figures , y compris le mode automatique ( pour ceux qui ne s’y connaissent pas trop en réglage , de façons à ce qu’ils soient tranquillisés de côté là ) , et d’autre part , couplé au soft carte mère , en dehors du PWM qui à cette connotation “automatique” , on peut interagir manuellement sur les ventilateurs par le changement logiciel des lois de ( courbes ) de refroidissement .



Egalement , on peut assurer un mode totalement manuel , c’est a dire ce qui est possible avec des ventilos 3 points , sauf que les 3 points ne peuvent pas recevoir de fonction réellement automatique .



Couplé à ce système de ventilo , on a aussi câblé la pompe de façon différente , puisque en lieu et place d’être câblée de façon statique sur 12V ou 7 ( câblé entre pin 12 V et 5 V : donc différence de potentiel =7V ) , nous avons fait en sorte qu’elle soit raccordée sur la carte mère et donc bénéficier des lois de regul ou le pilotage manuel .

En effet , on s’aperçoit que sur cette pompe ( mais comme pour les ventilo ) à 50 % de son régime nominal , on a nécessairement un débit moindre , mais surtout un bruit inexistant , alors que l’on concède a peu près 2°C de t° sur le proc … soit , rien .



De par les différents réglages obtenus , par plusieurs combinaisons si tu préfères , on est arrivé à 4 réglages principaux , du moins au plus bruyant , du moins au plus efficace , et c’est donc ces 4 modes qui sont représentés par les graphiques

Ils permettent un réglage par défaut lors de la livraison des machines … tout simplement !











De plus , en dehors des caractéristiques conventionnelles du LDR , nous y ajoutons un anti mousse qui a pour effet d’inhiber le moindre bruit de circulation d’eau ( le liquide est rendu très légèrement visqueux )

Superbe test! D’ un boitier hors du commun, les boitiers destinés aux gamers et aux fan de design unique étant plutôt rare, celui sort réellement sont épingle du jeu. Merci a IL d’avoir adapter sa version pro :wink: pour que nous puissions en profiter. Belle bête!

Superbe boitier et les photos.